Le clbre cercle de jeu parisien situ comme son nom l’indique sur l’avenue Wagram, deux pas des Champs-Elyses, a t ferm mercredi l’aube aprs aprs une descente de police.

Plus de 40 membres des forces de l’ordre ont débarqué dans la salle vers 5h30 du matin. Ils ont menotté et placé en garde ŕ vue les directeurs de l’établissement, et saisi les sommes en jeu sur les tables. Les joueurs qui terminaient leurs parties en ont été pour leurs frais.

On ignore pour l’heure les raisons précises de cette fermeture, qui fait suite ŕ celle d’un autre grand cercle parisien, le Cercle Haussmann, il y a quelques mois. Point commun entre les deux établissements : des pratiques commerciales ŕ la lisičre de la légalité, telles que des cotisations gratuites pour les joueurs ou des crédits accordés aux “réguliers”. Mais dans la coulisse, il se murmure que plusieurs casinotiers de renom ont des vues sur la Capitale et poussent auprčs des pouvoirs publics pour que ces derniers fassent “place nette”.

De lŕ ŕ imaginer que les groupes qui ont investi massivement lors de l’ouverture du marché du poker en ligne se voient récompenser par l’attribution de licences pour exercer “en dur” dans Paris il n’y a qu’un pas…